Paysages

Les arbres remarquables de la Riolle (4): les pêchers de la justice.

Carré de Busserolles dans son « Dictionnaire historique, géographique et biographique de l’Indre et Loire » (1878) signale 27 lieu-dits du département portant le nom de « Justice ». L’un d’eux se situe à La Chapelle Blanche Saint Martin, sur la route qui relie Bossée à Ligueil en passant par la Croix tire-oeil. La Justice est un hameau marqué

Les croix stationnales de Civray sur Esves

Civray sur Esves a toujours été une commune assez peu peuplée, bien qu’étendue. On comptait cependant 450 habitants en 1850 alors qu’en 2022 la population, n’est plus que d’environ 200 habitants. Peut être est-ce une des raisons qui font que la commune de Civray ne compte que 4 croix stationnales; auxquelles il faut ajouter la

Messidor sur la Riolle

Le mois de Messidor (du latin messis, « moisson », et du grec ancien dỗron, « dix »), était le dixième mois du calendrier révolutionnaire. Il couvrait la période du 19 juin au 18 juillet classiquement consacrée aux moissons. On imagine, dans la vallée de la Riolle comme partout ailleurs, les centaines de moissonneurs qui devaient peiner au soleil pendant de longues semaines

La Riolle comme un tableau (4)

La vallée, bien sûr, cache ses secrets au plus près du cours d’eau. Mais c’est de ses coteaux qu’elle se donne à voir en majesté. Et ici, dans la Riolle, vallée à échelle humaine, il est si facile de passer d’un coté à l’autre en fonction de la lumière ou des hameaux qu’on veut voir.

La Riolle comme un tableau (3)

Où que le regard se porte, dès que la nature explose et que les agriculteurs sont au travail, la vallée de la Riolle est belle sous tous les angles. Parfois je me dis même, que, si les agriculteurs restent si attachés à cette terre, depuis tant de générations, malgré la dureté des travaux et l’incertitude

La bonne luzerne de la Riolle

Souvent les gens discutent de la beauté de la campagne en fonction des saisons ou des conditions paysagères. Certains adorent les zones boisées d’où l’homme semble absent, quand d’autres privilégient les environnements maîtrisés par le travail agricole. Mais nous ici, dans la vallée de la Riolle, tout y est, en chaque saison: on a juste

La Riolle comme un tableau (2)

L’orge lumineux du printemps, rutilant et soyeux comme un tapis posé sur la pente ondulée de la vallée, éclaire tous les verts qui habillent la Riolle. Le panneau sombre du bois couronnant le coteau sud, et les blés qui lèvent au premier plan, permettent à chaque arbre de s’individualiser  au bord du cours d’eau. Comme