Les arbres remarquables de la Riolle(5): le noyer des Tabardières

C’est un très bel arbre, imposant, de forme régulière et majestueuse, offrant un énorme branchage bien arrondi, planté sur un tronc trapu, prêt à toutes les tempêtes. Au printemps, ses premières feuilles en font une grosse boule verte claire qui s’impose sur les récoltes qui lèvent. A l’automne, ses branches chargées de noix tombent presque jusqu’à terre. L’hiver, quant il a perdu ses feuilles, sa silhouette toute de bois, ressemble à une gigantesque dentelle sur les ciels gris plus ou moins lumineux. En toutes saisons ce noyer des Tabardières, perché en haut du coteau droit de la Riolle,  par son isolement et sa dimension attire le regard.

La Touraine est un pays de noyers. Ici les familles de paysans savaient la richesse que représentait un noyer: des fruits, de l’huile, des soirées d’hiver à récupérer les cerneaux en devisant autour du feu…A la Chapelle Blanche il y avait un moulin pour extraire l’huile des noix, et dans toutes les familles on consommait de l’huile de noix. Avec du fromage de chèvres.

Le noyers des Tabardières est à Joseph Chrétien qui approche des 90 ans. Il est né aux Tabardières. Il le connait ce noyer, et il y tient: il y vient chaque année faire la récolte de ses noix. Ses gaules restent d’une année sur l’autre bien rangées, appuyées contre le tronc de l’arbre. Il y tient tant qu’il a exigé de l’agriculteur qui cultive la parcelle où trône ce noyer, que les engins agricoles passent à distance pour ne pas endommager ses racines: les tracteurs, moissonneuses et autres pulvérisateurs font le tour du noyer, comme si c’était lui le maître de ce coteau qui fait face à Bournan.

Laisser ce noyer empiéter sur la moisson, c’est comme laisser une taupe dans son potager ou un blaireau traverser les maïs: il faut de la place pour tout le monde et la diversité contribue à la beauté de la nature.

Merci à Joseph Chrétien d’avoir si bien protégé, soigné et entretenu le noyer des Tabardières. Les images ci-dessous, du noyer au fil des saisons, lui sont dédiées.

(cliquez sur les images pour les agrandir; cliquez sur la croix pour les refermer)

 

1 réflexion sur “Les arbres remarquables de la Riolle(5): le noyer des Tabardières”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here