Le drapeau Rabault

Alfred Rabault est né le 2 novembre 1843 à Sepmes. Il est nommé maire de Sepmes une première fois en 1876 et reste Maire de Sepmes jusqu’en 1895, date à laquelle il est condamné pour malversations et fraude fiscale. Il est révoqué de ses fonctions de maire le 15 juin 1895. En février 1893, Alfred Rabault, avait été élu conseiller général du canton de La Haye- Descartes. En juillet 1895, malgré sa condamnation et sa révocation comme maire à peine quelques semaines auparavant, Alfred Rabault est réélu comme conseiller général. Le 17 mai 1896, il est aussi réélu Maire de Sepmes. Réélu au Conseil général en 1901 et à la mairie en 1900 puis 1904, il ne se représente pas ensuite. Ses mandats s’achèvent respectivement en 1907 et 1908. Il meurt le 6 août 1909 à Sepmes. (Ces informations sont extraites d’une notice établie par Lydiane Gueit-Montchal en Septembre 2020).

Autant dire qu’Alfred Rabault, qui avait fait construire pour son usage personnel le « château Rabault » aujourd’hui devenu la mairie de Sepmes, fut pendant plus de 30 ans un acteur majeur de la vie sepmoise. Père de famille il eut deux enfants dont un garçon: Léonce Marie Adrien Alfred Rabault, né le 11 janvier 1880. Ce fils, docteur en Droit après des études en Roumanie, devint interprète du général en chef de ce pays. Colonel, il fut titulaire de la Légion d’honneur, commandeur de la Couronne de Roumanie, et du Mérite Agricole. Il finit sa vie à Paris, 112 Bd Rochechouart, le 19 mars 1963.

Quand ce fils, Léonce, eut 20 ans en 1900, il fut admis au Conseil de Révision; ce qui provoqua une grande fierté chez son père, Alfred, Maire de Sepmes. Pour fêter l’évènement le Maire passa commande d’un très grand drapeau qu’il offrit à la commune. Ce drapeau est resté enfoui dans les locaux de la mairie de Sepmes et c’est Mr. Camille Daguet qui le rappela. A la demande de Mme Eliane Fontaine, sepmoise très active, nous avons sollicité la municipalité de Sepmes pour installer transitoirement ce drapeau au fronton de la mairie (l’ancienne demeure de la famille Rabault), le temps de prendre en photo ce témoin riche de symboles de la vie locale d’avant la première guerre mondiale.

Nous remercions Mme Rezeau, Maire de Sepmes, de nous avoir aidé à permettre que le vent souffle à nouveau dans les plis de cet étrange et émouvant drapeau aux couleurs d’une France qui pavoisait pour la réussite à l’examen du Conseil de Révision. Deux guerres mondiales ont passé; le drapeau est toujours là…La France éternelle ne doit-elle pas se montrer?

2 réflexions sur “Le drapeau Rabault”

    1. Merci Mr. Destouches pour votre commentaire. Oui il y a sans doute encore beaucoup de choses à dire au sujet de la famille Rabault. Nous y viendrons en évoquant la construction du bâtiment de l’actuelle mairie de Sepmes et l’activité viticole qui était majeure, ici, avant la crise du phylloxéra. Et aussi pour le paiement de la dette aux prussiens…
      Quant à envisager des « conclusions », les colonnes sont libres et vous avez toute latitude pour nous en faire part. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here