Les croix stationnales de Civray sur Esves

Civray sur Esves a toujours été une commune assez peu peuplée, bien qu’étendue. On comptait cependant 450 habitants en 1850 alors qu’en 2022 la population, n’est plus que d’environ 200 habitants. Peut être est-ce une des raisons qui font que la commune de Civray ne compte que 4 croix stationnales; auxquelles il faut ajouter la croix hosannière du cimetière. (Fig1)

Fig 1: Plan de la commune de Civray sur Esves et localisation des croix stationnales

Signalons que ces 4 croix présentent une caractéristique commune: elles sont en bois, et pratiquement de dimensions équivalentes.

– L’église Saint Rémi de Civray et marquée par un astérisque rouge. Les limites communales sont également en rouge.

  • Notée 1 sur notre carte de la commune, la « Croix de Civray » est la mieux entretenue. Elle est bien visible en sortie de village sur la route de Descartes, à l’embranchement de la route de Marcé sur Esves. Elle mesure près de 2,50 m de hauteur. Cette croix était signalée sur le cadastre de 1822, mais sur le coté gauche de la route sortant du bourg. (Fig 2 et 3)
  • Notée  2 sur la carte « la Croix verte ». Elle est peinte en vert ce qui lui donne un aspect particulier. Elle est située tout de suite en sortie de village sur la route de Cussay, à droite (rue Solange Grégoire), au lit dit « la Croix verte ». Sur le cadastre de Napoléon, elle figurait au même endroit. Mais il existait alors un carrefour entre la route de Cussay et un chemin qui a disparu, venant du moulin de Civray (près du cimetière) et gagnant la Felonnière. (Fig 4 et 5)
  • Notée 3 sur le plan de Civray (Fig1) la croix dite de « Prouray » mais qui se situe plutôt vers la Picardière, au carrefour entre la route de Civray à Marcé, et celle qui gagne Descartes à partir du Moulin de Feschaux. Au cadastre de 1822 cette croix existe au carrefour entre des chemins notés « de Marcé à Ligueil » et de « Faichau à La Haye ». Cette croix s’appelle alors la « Croix de Bournais » car elle est située au « carroi de la Croix des Bournais » (Fig 6 et 7)
  • Notée 4 sur le plan la « Croix de la maison brûlée » car située à un carrefour prêt de ce lieu-dit, sur la route du Château d’Allet. C’est la seule croix qui présente une certaine sophistication des bras. Malheureusement elle est peu visible, masquée par un bosquet d’acacias. Elle ne figure pas sur le cadastre de 1822. (Fig 8 et 9)
  • Le cadastre de 1822 signalait une croix à un croisement de chemins entre Orbigny et la Perruche. Les voies ont été modifiées et la croix semble avoir disparu. (Fig10)
  • Notée en 5 la croix hosannière du cimetière. Ces croix étaient installées dans chaque cimetière et servaient de point de ralliement pour adresser les prières. (Fig11 et 12)

Observons que les croix stationnales de Civray sur Esves pourraient bénéficier de restaurations légitimes: socles endommagés ou précaires, croix penchées, ou pour la croix verte, oscillation des deux bras perpendiculaires au moindre coup de vent.

Il existe des groupes de volontaires qui se proposent de restaurer les croix de nos campagnes. Pourquoi ne pas leur faire appel?

1 réflexion sur “Les croix stationnales de Civray sur Esves”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here