La Riolle comme un tableau (3)

Où que le regard se porte, dès que la nature explose et que les agriculteurs sont au travail, la vallée de la Riolle est belle sous tous les angles. Parfois je me dis même, que, si les agriculteurs restent si attachés à cette terre, depuis tant de générations, malgré la dureté des travaux et l’incertitude des récoltes, c’est que leur premier bénéfice c’est précisément cette beauté immédiate et permanente de notre région si bien entretenue.

Comment ne pas penser que ce tracteur qui pulvérise son champ courbe, potelé et harmonieux comme une forme humaine, n’est pas en train de produire une oeuvre d’art pour le musée naturel qui nous accueille chaque jour?

Quand on voit ce lumineux ciel de couchant, laissant les Aigremonts dans la pénombre et réservant ses dernières lueurs pour les Tabardières, comment ne pas croire que la lumière se joint à la terre pour récompenser les sages touristes immobiles qui peuplent cette vallée depuis des siècles?

Ils ont le plus beau pays du monde.

1 réflexion sur “La Riolle comme un tableau (3)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here