La Riolle: les ponts privés, cachés, oubliés, ou de randonnée.

Si la Riolle ne propose pas un chemin de randonnée qui longerait tout son cours pour profiter du calme serein du fond de vallée, il est cependant possible d’en suivre une bonne partie en se promenant sur les espaces entretenus par les agriculteurs entre leurs terres cultivées et le bord du cours d’eau. Et puis, un chemin existe sur Bournan, entre le pont des Aigremonts et celui des Tabardières, rive droite de la Riolle. Sans oublier que certains passages sont en propriété privée.

De plus, certains itinéraires officiels de randonnée proposent des boucles identifiées incluant le franchissement de la Riolle. ( Fig 1 ) On peut donc parler de pont de randonnée.

Nous allons ici citer et illustrer les 4 ponts privés, cachés, oubliés ou de randonnée que nous connaissons sur la Riolle, en précisant que tous ne sont pas utilisables par le public et qu’un d’entre eux, au moins, semble présenter des risques. Mais la vue et les paysages toujours attractifs, permettent de belles découvertes.

Les 2 premiers ponts piétons font partie de la propriété de Grillemont et, même si on peut les voir, ils ne sont pas accessibles aux promeneurs. D’autant que l’un d’entre eux est quasiment détruit.

Il s’agit d’une part de la passerelle en bois, en aval du déversoir de l’étang fourché, et qui servait surtout à l’époque ou la pêche publique de l’étang y était récupérée. Il est noté 1 sur la figure d’entête du post. (Fig 3 et 4 )

Le second pont piétonnier devait être utilisé quand le lavoir principal de la Chapelle Blanche se trouvait au Puits Bérault. Ce lavoir jouxtait l’extérieur des murs du Château de Grillemont et semble avoir aussi servi de piscine pour les petits qui accompagnaient leurs mères pour laver le linge. (Fig 5 et 6)

De belles et grandes pierres constituaient, dans la mémoire de certains chapellois, un beau monument. Las, des pierres se sont évaporées, d’autres ont été réutilisées à la Fontaine Saint Martin, et il ne semble exister aucune image de ce lavoir. Juste en amont de ce lavoir, l’intérieur de l’enceinte de Grillemont, subsistent quelques poutrelles rouillées qui supportaient des planches permettant de franchir la Riolle. (Fig 7 et 8 )

Le troisième pont est en bas de l’Ouverdière, sur Bournan. Il est à peine visible tant la végétation qui borde la Riolle à cet endroit est épaisse. Lui aussi est constitué de poutres en acier et il supporte encore des planches moussues qui n’inspirent qu’une faible confiance. Il devait permettre autrefois le passage d’engins agricoles; mais plus aucun ne doit l’emprunter. Il est noté 3 sur la carte d’entête. (Fig 9,10,11)

Le quatrième pont est le plus intéressant et mérite une visite. C’est celui qui est emprunté par le chemin de randonnée qui descend de la Grenière vers la Bataillerie. C’est un pont étroit, prévu pour les promeneurs à pied ou en vélo. Il est constitué de poteaux électriques de récupération; des gardes fous solides y sont installés. Et l’endroit est sauvage, imprévu et paisible. (Fig 12 et 13)

Si vous connaissez d’autres passages de randonnée sur la Riolle merci de nous les signaler.

1 réflexion sur “La Riolle: les ponts privés, cachés, oubliés, ou de randonnée.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here