La Riolle et vert et gris

Quand tout est gris, comme les jours qui s’étirent dans le triste hiver traînant ses nuages sans formes, quand le gris des matins ressemble à celui des soirs, quand février nous fait douter du retour de la lumière et des récoltes, quand le vert manque aux arbres et que l’herbe même paraît crevarde dans la bouillasse, souvenons nous des temps où malgré l’absence d’ombre, les verts du printemps allumeront les gris. Ils reviendront ces jours où malgré le vent et la pluie du ciel couvert, les semis monteront en vert, et où chacune des feuilles renaissantes accrochera la lumière pour la projeter contre le plafond trop bas, illuminant les merveilleuses nuances des mariages en vert et gris.

La Riolle, avec cette étonnante et modeste palette de couleurs ternes, nous offrira une symphonie de paysages, de pentes, de bosquets, de rives et de vallons plus flamboyants que les mers du sud; il nous suffit d’attendre, tout est là sous nos yeux. En voici 20 exemples.

4 réflexions sur “La Riolle et vert et gris”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here