La Courance Morée, petite soeur de la Riolle?

Notre langue est riche de bien des mots pour évoquer les différents cours d’eau. D’autant que le patois tourangeau et le patois angevin complètent encore les désignations.

Une rouère, désigne plutôt une rigole creusée pour que s’écoule l’eau des prairies, tandis qu’une courance désigne un petit cours d’eau plus ou moins intermittent mais dont le lit est bien visible. Les cartes de notre vallée et les relevés cadastraux anciens évoquent aussi des ravins, qui sont des dépressions allongées et profondes creusées par un torrent, ou des pluies abondantes. Ainsi que des ruisseaux (qui peuvent se tarir selon les conditions climatiques), qui sont de petits cours d’eau peu profonds, au débit modéré, alimentés par des sources, ou drainant un bassin versant, souvent affluents d’un étang, d’un lac ou d’une rivière. La Riolle est ainsi dénommée Ruisseau sur une partie de son cours.

A La Chapelle Blanche Saint Martin on connait la Courance Morée qui figure sur les cartes. (Fig 1) On parlait aussi de la Courance des Saulquins vers l’étang Guimas, ou de la courance qui passe entre Géron et la Génière. Mais c’était il y a bien longtemps, avant que des fossés aient été creusés pour organiser la circulation des eaux du secteur.

Le cadastre de 1832 faisait déjà figurer la Morée (désignée comme ravin ou rouère dans certaines  parties). (Fig 2,3 et 4)

Aujourd’hui, la longueur officielle de la Courance Morée, est de 4,23 kms, entièrement situés sur le territoire communal de la Chapelle Blanche. Elle prend sa source à la sortie du bourg, coté Ligueil, dans une zone proche de la Folie. On trouverait donc dans cette zone, outre les première traces de la Riolle (version Google), l’origine de la Courance Morée. Existe-t-il à cet endroit des sources qui alimentent à la fois la Riolle et la Courance Morée? Cela semble vraisemblable, d’autant que cette route de Ligueil s’appelle la Rue des Fontaines, et, précisément à l’endroit dénommé « Les Fontaines Blanches » se trouvent plusieurs sources importantes qui alimentent le réseau d’eau potable du canton.

La Courance Morée se jette comme la Riolle dans la Ligoire, mais en amont, à la boire de Gruteau. Sa vallée, aux coteaux très doux et harmonieux, sert de cadre bucolique aux hameaux de la Blanchardière, puis à ceux de la Morinerie, la Courtrie, la Haute et Basse Garanderie, Prix et Petit Prix, Loussault et La Martinière sur la rive droite; et du Petit Parc ainsi que du très beau hameau de La Place, sur la rive gauche.

La Courance Morée reçoit 3 « affluents », le premier en rive droite, dès la Besnardière, le second en rive gauche venant du Petit Parc, et le dernier en rive droite venant de la Davière (sur Bournan).

La Courance Morée emprunte 3 petits ponts de l’amont à l’aval: sous la route qui va de la Besnardière jusqu’à La Chaise, sous celle qui va de la Croix Tire Oeil jusqu’à la D50 en passant par les Méraux, et sous celle qui va de Petit Prix jusqu’au Moulin d’Epié.

La Courance Morée par son origine, son confluent et ses paysages ressemble comme une petite soeur à la Riolle, mais avec des reliefs moins marqués.

Vous trouverez ci dessous quelques images de cette vallée, de l’origine jusqu’au confluent. Il suffit de cliquer sur les images pour les agrandir. (Fig 5 à 21)

Bonne promenade!

4 réflexions sur “La Courance Morée, petite soeur de la Riolle?”

    1. Merci à vous de l’intérêt que vous portez à notre belle vallée. N’hésitez pas à faire connaître notre site. Gratuit et aucune publicité. Juste un espace pour celles et ceux qui veulent échanger sur la vallée de la Riolle.

  1. Merci pour ce blog. Je le lis depuis l’Australie et les informations m’aident à situer mes ancêtres des communes de Bournan, Sepmes dans leur cadre de vie.

    1. Nous sommes heureux que notre travail vous apporte des satisfactions. Comme nous sommes heureux de savoir qu’à l’autre bout du monde une descendante d’habitants de Bournan et de Sepmes peut poursuivre l’histoire…Si vous souhaitez que nous développions plus particulièrement un thème qui vous intéresserait n’hésitez pas à nous le faire savoir lieux-dits, familles, bâtiments… Nous serons vos « reporters » et tout le monde en profitera.
      Au plaisir de vous rencontrer si vous avez l’occasion de venir dans notre magnifique vallée (avant que les éoliennes ne les défigurent).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here