Le souterrain de Bournan (2)

A la suite  d’un premier post publié sur le thème du souterrain de Bournan (en juin dernier), nous avons reçu quelques informations complémentaires qui nous ont incité à poursuivre les recherches en cette matière si féconde pour l’imagination: les souterrains de notre vallée.

– Bernard Mereau, Maire de Bossée, ancien habitant de Bournan et y ayant fait sa scolarité, nous a signalé qu’avec Mr Ruby (tôlier-peintre qui habitait en face de l’église) il avait participé à des fouilles dans le souterrain refuge. Il nous apprend aussi que l’instituteur de l’époque, Mr Dureau, accompagné de Mr Ruby, dès les années 66-67 (plusieurs années avant les recherches du bourg), avaient découvert et fouillé une grande cavité qui s’était ouverte au bord de la route qui descend vers la Riolle, en dessous de la Lantonière. Cette cavité aurait été en lien avec le souterrain refuge qui est décrit sur le site de la mairie de Bournan. Mr Ruby aurait dressé des plans des cavités (exercice très difficile), mais nul ne semble savoir où sont ces plans. Existent-ils toujours? Nos lecteurs ont-ils de informations à ce sujet?

– De notre coté nous avons recherché sur les différentes sources disponibles sur internet et nous avons quelques compléments à apporter. Un texte d’André Montoux, paru dans le bulletin de la Société Archéologique de Touraine de 1972, corrobore globalement ce qui est signalé par le site de la Mairie au sujet du souterrain refuge. Mais ce texte dans son dernier paragraphe apporte quelques données supplémentaires:  «  L’accès actuel se situe dans une cave de la rue de Versailles qui est un accès privé. Ce vaste souterrain a été dégagé et étudié dans les années 1970 par Mrs Geffard et Ruby. Les entrées primitives, obstruées, ne sont pas localisées. »

Des informations filtrent par ailleurs, plus ou moins vérifiables, selon lesquelles un des conduits d’aération du souterrain refuge aboutirait dans le puits du presbytère…ou dans d’autres puits. Sachant qu’une source d’eau serait disponible dans le souterrain refuge. Elucubrations? réalité?

Se pourrait-il que l’une des « entrées primitives obstruée » signalées par A. Montoux soit celle que décrit Mr Mereau au bord de la route qui descend de la Lantonnière vers la Riolle? Et Mr Geffard, était-il un bournanais comme Mr Ruby? A-t-il laissé des plans et des observations à quelqu’un? Sont-ils consultables? Et où?

André Montoux ajoute:  « Ce souterrain irait du château à la chapelle Saint-Hubert (datant du XIIIe siècle) qui est aujourd’hui une ruine située au milieu d’un bosquet d’arbres, soit une distance d’environ 2,5 km… »

Et à vrai dire pourquoi ne pas donner crédit à cette hypothèse quand on lit par ailleurs que cette chapelle Saint-Hubert aurait aussi été reliée par un souterrain jusqu’au château de Bagneux. S’il en est ainsi, la colline de Bournan est un véritable gruyère.

Beaucoup de questions donc qui incitent à poursuivre les recherches. Nous remercions toutes celles et ceux qui pourront nous apporter des informations complémentaires que nous publierons dans ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here