Riolle, éoliennes, départementales et régionales.

Les 4 communes de la vallée de la Riolle, Bournan, La Chapelle Blanche Saint Martin, Civray sur Esves et Sepmes font partie du canton de Descartes et voteront donc pour les mêmes listes électorales pour les élections départementales des 20 et 27 juin 2021. Pour ce qui est des élections régionales, bien entendu nos 4 communes vont se prononcer, aux mêmes dates, sur les 7 listes en présence.

Nos 4 communes sont fortement concernées par les installations d’éoliennes. Il est donc légitime de penser que ce thème est susceptible d’influencer ces scrutins.

  • Pour ce qui est du scrutin départemental, le collectif d’associations de protection de la nature Fédération Vent contraire T&B a pris la peine d’interroger les candidats des 3 binômes qui se présentent sur le canton de Descartes.

Nous remercions à la fois la Fédération Vent Contraire T&B et les candidats qui ont fait part de leurs positions vis à vis des éoliennes. Les électeurs pour qui les éoliennes sont un motif de vote connaissent ainsi, précisément, les orientations des candidats à ce sujet.

Pour les « Divers droite », Gérard Dubois, Maire de Marcé sur Esves, a répondu:

« …Je ne suis pas contre les énergies renouvelables, mais attention au choix : les panneaux photovoltaïques sur les toits de hangars agricoles ou sur les toits de bâtiments industriels, pourquoi pas? A condition que l’on trouve une solution pour les recycler après usage au bout de 20 – 25 ans !

Tant qu’aux éoliennes, je suis contre. Je pense que notre Touraine du sud est un très beau territoire pour attirer encore plus de touristes avec la création de la « voie verte ». De belles résidences et châteaux existent et seraient dévalorisés avec ces mâts de 200m de haut. Je ne saurais pas dire pour la santé des habitants, des élevages nombreux dans notre région, mais selon des  études, cet environnement serait néfaste. Pour conclure: oui à certaines énergies renouvelables et non pour les éoliennes »

Pour le « Rassemblement National » le candidat Dominique REMOND, a répondu

« …je vous confirme…mon opposition complète et sans ambiguïtés aux différents projets d’éoliennes sur tout le département d’Indre et Loire…Si je devais être élu, je m’opposerais fermement aux projets de parcs éoliens actuels (Petit-Pressigny, Sepmes, etc) ainsi que ceux à venir. Je porterais la question des éoliennes au conseil départemental en soulignant leur incompatibilité avec le développement du tourisme. Je demanderais à ce qu’un débat soit organisé sur ce sujet pour trancher en faveur de la préservation des sites contre les éoliennes. Je veillerais à ce que la commission des sites (CDNPS) rende un avis défavorable aux projets d’éoliennes à travers son représentant départemental… Je militerais auprès des maires pour qu’ils modifient leur PLU dans le sens d’une limitation en hauteur des constructions, afin de rendre impossible la création d’éoliennes… »

Le binôme VIA (la voie du peuple) n’a pas répondu (à la date de mise en ligne).

  • Pour ce qui est du scrutin régional, où les enjeux globaux marginalisent un peu notre petite vallée, il n’est cependant pas inutile de relever ce qui est dit, ou non, sur l’éolien par les listes qui l’évoquent dans les documents remis aux électeurs:
  • Seule la « liste d’union de la droite du centre et des indépendants » exprime une certaine opposition en appelant à « un moratoire sur l’éolien ».
  • Naturellement « Europe Ecologie Les verts » appelle à « développer les énergies renouvelables sur notre territoire », quand
  • la liste du « candidat soutenu par la majorité présidentielle » propose de « développer massivement les énergies et les matériaux renouvelables… »
  • Quant à la liste du « Parti Socialiste » et de ses alliés, son programme ne dit pas un mot de l’éolien. Alors que Mme M. Tartarin, Maire de la Chapelle Blanche et opposante au projet imposé sur sa commune, figure sur la liste pour l’Indre et Loire.

Décidément, après l’engagement du maire de Civray sur Esves aux législatives, celui de la Maire de La Chapelle Blanche aux régionales, montre que notre petite vallée ne se laissera tuer en silence.

2 réflexions sur “Riolle, éoliennes, départementales et régionales.”

  1. Michel Michel Paton

    Bravo pour votre action Vallée de la Riolle et aujourd’hui en particulier… pour ce positionnement contre l’éolien!

  2. Merci de votre soutien à notre blog dont le seul objectif est de faire un état des lieux de notre magnifique vallée, de son patrimoine, de son histoire, de ses habitants d’hier et d’aujourd’hui, de ses pratiques agricoles et de sa vie économique. Nous évoquerons aussi sa faune et sa flore et bien d’autres choses, tout en restant autour de son petit cours d’eau, de ses étangs et de ses mares.
    Mais comment pourrait-on oublier la menace de ces 10 éoliennes? Comment ne pas évoquer les acteurs politiques qui aspirent à nos votes sans leur rappeler que notre vallée ne sera plus la même si les projets éoliens sont réalisés? Et comment pourrait-on faire l’impasse sur les manoeuvres administrativo-économiques qui mettent en coupe réglée des populations locales trop confiantes?
    Que donnera l’état des lieux de notre vallée dans 10 ans?
    Merci encore pour votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here